Retraite de yoga en Sologne (15-20 août 2022)

Venez vous immerger durant 6 jours et 5 nuits dans une pratique de yoga authentique et durable. Au programme : 2 pratiques de yoga journalières (approches ashtanga vinyasa et yoga Iyengar), pranayama (respiration), & philosophie du yoga (travail sur soi à travers les textes), questions / réponses.

Le séjour est accessible à tout pratiquant de yoga même débutant, souhaitant développer une pratique de yoga transformatrice & durable.

Retraite de yoga en Baie de Somme (21-25 mai 2022)

Ce séjour est accessible à tout.e pratiquant.e de yoga ayant derrière lui/elle quelques mois de pratique & souhaitant pénétrer dans le champ plus vaste du yoga, au-delà de la seule pratique de postures.

EXCLU : Stage avec Serge Gastineau & Cath Bellières : 26/27 mars 2022

Le stage mettra le focus sur deux articulations clés du corps : les hanches et les épaules, qui sont le lien entre la position du bassin et la position de la ceinture scapulaire. Elles sont souvent le siège de douleurs et d’usure occasionnées par un placement incorrect et par les mauvaises positions engendrées par le mode de vie contemporain. Une attention toute particulière doit leur être dédiée afin de les placer, les délier par des exercices simples ouvrant ainsi un champ d’exploration des possibles dans les Asanas. Cela est d’autant plus nécessaire pour les pratiques d’enchaînement ou pour les pratiques de série.

Yogathérapie : La grande séance – Dimanche 20 février, 9h-12h

Durant ces 3 heures de pratique d’inspiration approche Iyengar, nous partirons à la découverte des asanas et du corps « de l’intérieur ». Si simple à dire, pourtant le yoga reste trop souvent une énième pratique vécue « de l’extérieur » où l’on se contente de produire des formes & de se détendre. Est-ce seulement cela le message des maîtres ? Je ne le crois pas.

Yogathérapie : La grande séance – Dimanche 30 janvier, 9h-12h

Durant ces 3 heures de pratique d’inspiration approche Iyengar, nous partirons à la découverte des asanas et du corps « de l’intérieur ». Si simple à dire, pourtant le yoga reste trop souvent une énième pratique vécue « de l’extérieur » où l’on se contente de produire des formes & de se détendre. Est-ce seulement cela le message des maîtres ? Je ne le crois pas.

Ma route en yoga patriarcal

Je pense que le yoga ashtanga ou le yoga Iyengar sont piégeux. Demandeurs en investissement, ils peuvent devenir le terreau idéal du déploiement des habituels mécanismes de domination / soumission, sous couvert de respect de la tradition. La tradition, toujours changeante, devrait être définie avant d’en exiger à quiconque l’éventuel respect.

EXCLU ! STAGE DE YOGA avec Serge Gastineau & Cath Bellières

Serge et Catherine voient la posture de Yoga, l’Asana, comme un aboutissement, le fruit d’un travail de préparation, de compréhension du corps, d’expérimentation et d’intériorisation. Ce travail démarre par la prise de conscience du squelette, des appuis et des forces engagées pour construire la posture.

La vie n’est pas « ce que tu crois ». Et le yoga non plus.

Ton corps n’est pas ce que tu essaies de lui faire vivre de l’extérieur. Les asanas sacrés du yoga ne se créent pas mécaniquement à la manière d’un automate vidé de ses qualités perceptives. Ils s’accueillent sur des secondes au goût d’éternité, lorsque le corps est réceptif et préparé, sans générer aucune tension physique ou mentale.

Yoga et liberté

Donc il y avait cette histoire racontée par une enseignante de yoga chevronnée. Un paysan creuse un trou dans son champ à la recherche d’eau. Après un premier trou de profondeur moyenne, il décide de creuser plus loin, toujours à la même profondeur. Puis encore un 3ème. Toujours pas d’eau.