Yogathérapie : La grande séance – Dimanche 30 janvier, 9h-12h

Durant ces 3 heures de pratique d’inspiration approche Iyengar, nous partirons à la découverte des asanas et du corps “de l’intérieur”. Si simple à dire, pourtant le yoga reste trop souvent une énième pratique vécue “de l’extérieur” où l’on se contente de produire des formes & de se détendre. Est-ce seulement cela le message des maîtres ? Je ne le crois pas.

Ma route en yoga patriarcal

Je pense que le yoga ashtanga ou le yoga Iyengar sont piégeux. Demandeurs en investissement, ils peuvent devenir le terreau idéal du déploiement des habituels mécanismes de domination / soumission, sous couvert de respect de la tradition. La tradition, toujours changeante, devrait être définie avant d’en exiger à quiconque l’éventuel respect.

Le Grand Jeu de Noël ! ⭐

🎁 🎁 🎁 ACHETEZ UN BILLET À 7 euros…REPARTEZ AVEC PLUSIEURS CENTAINES D’EUROS DE LOTS DE YOGA ! (jeu ouvert à tous) 🎁 🎁 🎁

Workshop avec Kia Naddermier | 19/21 Novembre 2021

KIA NADDERMIER pratique le yoga ashtanga depuis plus de 25 ans. En 2011, elle a créé le centre parisien “Mysore Yoga Paris”, dans lequel elle enseigne chaque matin aux côtés de son équipe, selon la méthode de transmission traditionnelle (“style Mysore”).

EXCLU ! STAGE DE YOGA avec Serge Gastineau & Cath Bellières

Serge et Catherine voient la posture de Yoga, l’Asana, comme un aboutissement, le fruit d’un travail de préparation, de compréhension du corps, d’expérimentation et d’intériorisation. Ce travail démarre par la prise de conscience du squelette, des appuis et des forces engagées pour construire la posture.

Les contours de l’Amour – lettre à mon fils

Cette histoire est d’une banalité qui crée des réticences en moi : est-ce que je parle de cet enfant qui hante mes nuits de ses réveils depuis plusieurs années ? Cette souffrance ordinaire est-elle digne d’intérêt dans un environnement qui tend à glorifier les succès à 6 chiffres, que l’on fait paraître être advenus « overnight » ? Car cette histoire n’est qu’une pauvre histoire de tous les jours, à la Zola mais sans aller jusque-là. Elle se vit surtout dans beaucoup de silence, les yeux humides et les questions, sans réponse. Voilà la vérité toute nue : j’ai accouché d’un enfant qui ne dort pas bien.

Faire l’amour à la vie

Je me souviens sentir un flux qui irriguait mon dos pendant que je conversais avec les oiseaux (façon de parler). Ça me donnait chaud. Je me souviens me sentir prête. Très prête. Ce picotement qui me tirait du lit, je le ressentais comme une urgence à vivre. J’avais très envie de vivre.

Yoga Shala interviewe…Annick Goueslain

Annick Goueslain pratique le yoga ashtanga depuis les années 95/96. Elle compte parmi les pratiquant.e.s français les plus expérimenté.e.s. Quand elle ne forme pas des enseignants, elle vit et enseigne à Aix-les-Bains.

Être en bonne compagnie

J’ai longtemps cru que je ne survivrais pas à ce monde. Tout me heurtait, tout le temps. J’en tirais rapidement la conclusion que j’étais née sans l’équipement nécessaire pour faire face, et que tous les autres s’en sortaient apparemment mieux. Heureusement, quelques artistes très décadents étaient là pour me rappeler qu’il y avait bien pire. Bizarrement, ça ne me rassurait pas des masses en fait.

La vie n’est pas « ce que tu crois ». Et le yoga non plus.

Ton corps n’est pas ce que tu essaies de lui faire vivre de l’extérieur. Les asanas sacrés du yoga ne se créent pas mécaniquement à la manière d’un automate vidé de ses qualités perceptives. Ils s’accueillent sur des secondes au goût d’éternité, lorsque le corps est réceptif et préparé, sans générer aucune tension physique ou mentale.